Le stress

Le mal du siècle

le stress_visuel

Responsabilités, surcharge de travail, obligations financières ou problèmes émotionnels…

Chacun possède son propre niveau de tolérance et ce qui peut être accablant pour certains se révèle un challenge pour d’autres. Mais lorsque le stress n’apporte plus que négativité et angoisses, qu’il devient sévère et chronique, il peut alors avoir de véritables répercussions sur notre santé.

Une exposition à long terme au stress entraîne fréquemment des complications, parmi lesquelles de l’anxiété, des troubles du sommeil ou des déficits cognitifs mais également des risques accrus de troubles cardiovasculaires et de défaillances immunitaires.

Chiffres clés

75%

des adultes déclarent avoir subi un niveau de stress modéré à élevé au cours des derniers mois1.

60%

des adultes rapportent une quantité croissante de stress au travail. En Chine ce pourcentage atteint 86%2.

Les troubles du sommeil en conséquence numéro 1

65% des Américains1 et 54% des français4 déclarent souffrir régulièrement d’insomnie à cause de leur niveau de stress.

48%

des adultes reconnaissent que le stress a un impact négatif sur leur vie personnelle et professionnelle1.

43%

des adultes souffrent de problèmes de santé directement liés au stress3.

Le stress n’épargne personne....

Hommes, femmes, étudiants, travailleurs ou même enfants1, avec une prédominance pour les femmes et la classe d’âge 25-35 ans.
Sources: (1) American Psychological Association (2) The Regus group (3) National Institute of Mental Health (4) Opinion Way study

Le saviez-vous ?

Contrairement à une croyance populaire, le stress n’est pas seulement le fruit amer de notre mode de vie moderne. C’est avant tout la conséquence d’un mécanisme cérébral primitif, qui intervient en réponse à un sentiment de danger: on parle de réaction « fight-or-flight », bats-toi ou fuis.

Quand pour l’homme préhistorique, la vue d’un tigre à dents de sabre était sans aucun doute source de stress, pour l’homme moderne un simple coup de téléphone réussit parfois à déclencher la même angoisse. Avec une différence majeure cependant: si notre réponse à court terme reflète celle du règne animal, les conséquences à long terme peuvent différer considérablement.

Stress émotionnel ou stress oxydant ?

Stress émotionnel ou stress oxydant_FR_onglet stress

Le stress est la conséquence de facteurs multiples: sociaux, psychologiques mais également biologiques.

(1) Lorsque le cerveau perçoit qu’une situation pourrait s’avérer stressante , il envoie des messages d’alarme hormonaux et nerveux afin de préparer le corps à se battre, ou fuir.

(2) Parmi ces nombreux signaux, plusieurs conduisent à la sécrétion de molécules de la famille des corticoïdes , responsables d’une perturbation du statut oxydatif.

(3) Les dommages oxydatifs qui en résultent ont un impact significatif sur la santé et le bien-être. Mais ce n’est pas tout!

(4) Composé à 60% de lipides et représentant plus de 20% de notre consommation totale d’oxygène, notre cerveau est particulièrement sensible au stress oxydatif.
Plusieurs études suggèrent que le stress oxydant pourrait ainsi avoir un rôle à jouer dans l’apparition des sentiments de stress et d’anxiété.

Extramel®, votre solution naturelle pour combattre le stress

Ingrédient bioactif d’origine végétale, Extramel® contribue à la gestion du stress au quotidien, grâce à une action directement sur la réponse physiologique du corps.

Son efficacité a déjà été démontrée dans 2 études cliniques: avec seulement 10 mg/jour pendant 1 mois, Extramel® réduit considérablement la sensation de stress.

Mais ce n’est pas tout…

le stress2_visuel